Monobrosse : comment bien nettoyer un sol dur ?

L’efficacité d’un nettoyage repose à la fois sur le choix d’un matériel adéquat et l’adoption d’un procédé convenant au type de surface. Les sols durs nécessitent ainsi une technique adaptée même si vous utilisez des machines aussi polyvalentes que les monobrosses. Retrouvez les conseils utiles pour manier ce type de matériel sur une surface dure.

nettoyage sol
Quels sont les sols durs ?

Il existe une très large variété de revêtements de sol, comme vous l’avez sans doute constaté. Ils sont classés en deux catégories : souple et dur. C’est donc ce second type qui nous intéresse ici et le carrelage de même que le parquet sont les formes les plus courantes.

Le carrelage est apprécié pour sa longévité et sa facilité d’entretien. Il peut être en grès, en pierre naturelle…, le matériau définissant les teintes que l’on peut obtenir mais aussi la température. Le carrelage en grès est par exemple plus froid mais il est décliné dans une large palette de motifs et de coloris.

Le parquet est un autre sol dur très présent dans les bâtiments à usage professionnel et les logements. Il plaît par son aspect chaleureux et les multiples finitions dans lesquelles il est proposé. Massif, flottant ou stratifié, le parquet peut faire l’objet d’un nettoyage industriel qui lui permet de conserver ses atouts.

Qu’est-ce qu’une monobrosse ?

En ce qui concerne la monobrosse, il s’agit d’un matériel de nettoyage qui permet de décaper, de polir, de lustrer, de laver ou encore de sécher les sols.

Cette machine existe en plusieurs types et se choisit selon le type de sol et la nature de l’entretien à effectuer :
– la monobrosse basse vitesse sert à nettoyer et décaper les sols durs. On l’utilise aussi bien en intérieur qu’en extérieur (terrasse par exemple)
– la version haute vitesse est utilisée pour polir et lustrer différentes surfaces
– les modèles très haute vitesse permettent de nettoyer et lustrer les revêtements de sol modernes grâce à l’utilisation d’une émulsion spécifiquement produite à cet effet
– les variantes bi-vitesse permettent à la fois de lustrer et de décaper.

Il est également important de savoir que les monobrosses sont équipées de disques en plusieurs dimensions allant de 111 mm à 711 mm. Les disques de 406 mm et 432 mm sont les références standards tandis que les modèles de 505 mm sont plutôt conseillés pour les modèles à très haute vitesse.

Au-delà de la dimension, il faut discerner les spécificités de chaque disque, la couleur étant un facteur de choix déterminant. Globalement, le noir est le plus abrasif et le blanc correspond aux modèles les plus doux.
Pour plus de détails sur les couleurs :

– le noir se destine aux opérations de décapages. On s’en sert sur des monobrosses dont la vitesse est inférieure à 250 trs/mn ;
– le marron permet d’identifier les disques de décapage dédiés aux sols souples (plastique, lino…) via des machines d’une vitesse inférieure à 250 trs/mn ;
– le vert correspond aux disques de récurage et de lavage mais permet également de réaliser de légers décapages. Ces accessoires sont utiles pour retirer les traces prononcées sur tous types de surfaces. Un usage humide à moins de 250 trs/mn est recommandé ;
– le rouge indique des disques pour appliquer la méthode spray sur les sols souples et/ou modernes. Un produit nettoyant sous forme de spray est associé à la machine dont la vitesse ne doit pas excéder les 600 trs/mn ;
– le blanc s’adapte aux opérations de polissage à sec ou associé à la pulvérisation d’un produit lustrant. Là aussi, la vitesse de la machine doit être inférieure à 600 trs/mn.
sol
Il existe d’autres sortes d’accessoires non codés par leurs couleurs mais plutôt par leur utilisation. Le disque en laine d’acier sert à la cristallisation des sols en pierre calcaire. Quant au disque micromesh, il présente des grains qui le rendent abrasif. On l’utilise donc pour décaper les parquets. Comme son nom l’indique, la brosse moquette (également appelée brosse shampooing) se destine au nettoyage des moquettes. Les brosses dures plus couramment appelées brosses perlon sont utilisées pour nettoyer les carrelages. Tous les accessoires que nous venons de citer sont compatibles avec les monobrosses basse vitesse que vous trouverez aisément sur un site de matériel professionnel tel que www.monrevendeur.fr.

Les étapes du nettoyage

Avant de nettoyer, veillez à choisir des produits adaptés aux surfaces à traiter. Les nettoyants écologiques sont recommandés. Non seulement ils sont sans danger pour la santé mais ils ne risquent pas de détériorer vos sols. En cas de doute, vérifiez que le produit convient aux parquets, carrelages et autres sols durs.

Etape 1 : passez un balai en microfibre sur toute la surface.
Etape 2 : appliquez le produit nettoyant en vous conformant aux indications du fabricant.
Etape 3 : passez méthodiquement votre monobrosse sur le sol en insistant sur les zones les plus encrassées. Pensez à vous servir d’un porte-pad pour accéder facilement aux coins.
Etape 4 : achevez votre entretien en passant un aspirateur à eau. Vous serez ainsi débarrassé de tout excédent d’eau.

Après ces quelques étapes, la propreté de vos sols sera impeccable.
La monobrosse est un matériel de nettoyage simple à utiliser. Veillez juste à identifier les spécificités techniques qu’il vous faut pour obtenir un résultat hautement satisfaisant.